Séjour au pair en Espagne
Formalités d'entrée des jeunes au pair

Ici, vous retrouverez toutes les informations concernant les formalités d'entrée en Espagne.

Le Quick Check pour jeunes au pair vous indique quelles sont les conditions que votre jeune au pair doit remplir pour pouvoir venir chez vous.

Créer un profil famille

Pays de l'UE / AELE

Si votre jeune au pair est un ressortissant d'un pays de l'UE ou de l'AELE, il n'a besoin que d'un passeport ou d'une carte d'identité valide pour entrer et travailler en Espagne. Pourtant, il doit suivre certaines démarches. En tant que ressortissant d'un pays de l'UE ou de l'AELE, votre jeune au pair n'a pas besoin de visa et bénéficie du droit de libre circulation, sans limitation dans le temps ou restriction de séjour. Les citoyens de ces pays sont donc autorisés à séjourner et à travailler en Espagne, même s'ils l'ont déjà fait auparavant.

États-Unis

Le gouvernement espagnol a introduit un visa spécial pour les ressortissants des États-Unis qui souhaitent travailler en Espagne en tant que jeunes au pair. Renseignez-vous sur les dispositions d'entrée et sur la demande de visa sur le site officiel du consulat d'Espagne à Miami. Dans le cas où votre jeune au pair ne peut pas demander ce type de visa, veuillez lire les informations pour les ressortissants d'autres pays.

Canada et Nouvelle-Zélande

Votre jeune au pair est originaire du Canada ou de la Nouvelle-Zélande ? Parfait, il est alors autorisé à travailler et à gagner de l'argent en tant qu'au pair en Espagne. Vous retrouverez toutes les informations concernant le séjour au pair pour ressortissants de ces pays dans notre rubrique Programmes spéciaux pour l'Espagne.  Dans le cas où le jeune au pair ne remplit pas les conditions prévues par ces programmes, veuillez lire les informations pour les ressortissants d'autres pays.

Le jeune au pair est tenu de soumettre sa demande de visa auprès de l'ambassade espagnole. Pour ce faire, vous devez lui envoyer le contrat au pair signé.

Autres pays

En Espagne, il n'y a pas de visa spécial pour jeunes au pair, à l'exception du visa au pair pour les ressortissants des États-Unis. Cependant, votre jeune au pair peut entrer dans le pays pour y travailler en suivant les démarches suivantes :

Nous vous recommandons en tout cas de contacter l'ambassade d'Espagne dans le pays d'origine du jeune au pair pour obtenir plus d'informations sur les formalités et sur les dispositions d'entrée en vigueur.

Si la durée du séjour du jeune au pair est de moins de trois mois, il doit d'abord consulter la liste du Ministère des affaires étrangères pour savoir s'il est soumis à l'obligation de visa. Le cas échéant, veuillez consulter les informations dans la section correspondant aux séjours de plus de trois mois.

Quelle que soit le cas, il doit présenter les documents justifiant son séjour en Espagne (notamment s'il s'agit d'un séjour d'études ou d'un séjour pour des motifs personnels) et prouver qu'il dispose de moyens suffisants à financer son séjour. Vous, en tant que famille d'accueil, devez lui envoyer une copie signée du contrat au pair, ainsi que la lettre d'invitation. Vous obtenez l'imprimé de la lettre d'invitation en présentant une demande auprès de votre commissariat. Ensuite, vous envoyez la lettre au jeune au pair pour qu'il puisse présenter son dossier complet à l'ambassade d'Espagne.

Si votre jeune au pair souhaite séjourner en Espagne pour plus de trois mois, il peut choisir entre deux alternatives :

Visa d'étudiant

Pour obtenir le visa d'étudiant, le jeune doit prouver qu'il dispose de moyens suffisants à financer son séjour en Espagne et qu'il est inscrit à un cours d'espagnol d'une durée minimale de 20 heures par semaine. Ce cours doit être proposé par l'un des établissements reconnus par l'Instituto Cervantes. À la demande de son visa auprès de l'ambassade ou du consulat, le jeune au pair doit, entre autres, présenter son certificat d'inscription au cours d'espagnol, une copie du contrat au pair signé par vous en tant que famille d'accueil et son certificat d'assurance maladie. Vous trouverez toutes les informations concernant les dispositions d'entrée et les formalités à accomplir sur le site officiel du Secrétariat général à l'immigration et à l'émigration (Secretaría General de Inmigración y Emigración). Ce type de visa lui permet de travailler pendant un certain nombre d'heures par semaine. Cependant, il est recommandé de s'adresser à l'ambassade d'Espagne pour obtenir plus d'informations sur ce sujet. À compter de son arrivée en Espagne, le jeune au pair doit contacter le bureau de police local dans un délai d'un mois pour prendre un rendez-vous et demander son permis de séjour.

Permis de séjour temporaire à but non lucratif (autorización inicial de residencia temporal no lucrativa)

Ce document permet au jeune au pair d'entrer en Espagne. Entre autres, il doit prouver qu'il dispose de moyens suffisants à financer son séjour en Espagne, ainsi que d'une assurance maladie qui le couvre pour toute la durée de son séjour. Vous trouverez plus d'informations concernant les dispositions d'entrée et formalités à accomplir sur le site du Secrétariat général à l'immigration et à l'émigration.

L'équipe d'Aupair World fait tout son possible pour mettre à votre disposition des informations actuelles sur les différents pays d'accueil. Nous ne pouvons néanmoins garantir que tous les contenus soient exhaustifs et corrects. Si vous deviez constater des lacunes ou des inexactitudes, nous serions heureux de recevoir vos commentaires.

Veuillez vous connecter sur Aupair World

Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici.

×